Année 2016

2016 est l’année charnière où tout à failli arrêter car nous n’avions pas de débouchés commerciaux. Les airelles étaient en majorité réduites en jus et consommées à l’interne. Mais c’est aussi l’année de la rencontre avec la gastronomie montréalaise, tard à l’automne, et du nouveau départ qui va se concrétiser dès l’année suivante.