Bilan de la saison 2020

7 novembre 2020

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison 2020 aura été riche. Riche en surprises, en défis, en apprentissages, en contacts humains et en développements. Et historique. Historique pour le record de la plus faible récolte jamais enregistrée…

2020-08-20 Variété indigène

Les récoltes

Par rapport à l’an dernier, les pertes sont de l’ordre de 100% pour la Koralle, 92% pour l’Erntesegen et 60% pour la Sussi. Plusieurs facteurs ont contribué à ce résultat décevant:

  • Canicule en mai suivie d’un gel printanier les 1er et 2 juin durant la première floraison

  • Diminution du nombre de bourdons sauvages pour polliniser ce qu’il restait de la première floraison

  • Fortes chaleurs et stress hydrique durant l’été provoquant l’avortement des fruits

  • Beaucoup plus d’insectes ravageurs qu’à l’habitude

  • Cinq nuits de gel consécutives au début de septembre ont anéanti la deuxième récolte qui en était au stade de la nouaison

Le meilleur rendement de la Sussi s’explique par le fait que cette variété est plus tardive d’environ 10 jours, si bien que ses bourgeons floraux n’étaient pas encore ouverts lors des gels printaniers de juin. Et comme elle ne donne qu’une seule récolte, elle n’a pas été affectée par les gels d’automne.

Vente de plants et Boutique en ligne

Le lancement de notre boutique en ligne a permis de rejoindre un grand nombre de personnes désireuses de se procurer des plants d’airelles. Toutes les commandes, petites ou grosses, ont été livrées ou expédiées au cours du mois de juin. Certains plants ont été expédiés aussi loin que sur la Basse Côte-Nord ou au Manitoba!

  • 2020-06-22_Expédition de plants
  • 2020-06-22_Expédition de plants
  • 2020-06-22_Expédition de plants
  • 2020-06-03 Livraison de plants d'airelles
  • 2020-06-22 Expédition des plants

Portes ouvertes

Malgré les restrictions sanitaires imposées par la pandémie, les deux journées « portes ouvertes » ont connu un franc succès. Par petits groupes de dix, des visiteurs de plusieurs régions du Québec ont profité du parcours et des explications portant sur l’ensemble des opérations, de la multiplication in vitro au triage assisté mécaniquement, en passant par la pépinière, le champ et la salle d’enracinement.

  • 2020-06-20 Portes ouvertes
  • 2020-08-15 Portes ouvertes
  • 2020-08-15 Portes ouvertes

Recherche et développement

Plusieurs avancées intéressantes se sont produites parmi les projets de collaboration et de développement actuellement en cours. Pour n’en retenir que trois, mentionnons:

• Partenariat de recherche avec Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Dr Samir Debnath

Au cours des dernières années, le Dr Samir Debnath, chercheur canadien bien connu pour ses travaux et publications en biotechnologie, a produit plusieurs variétés hybrides d’airelles, cherchant à combiner l’exceptionnelle valeur antioxydante des variétés indigènes canadiennes avec le rendement plus élevé de celles européennes. Dans le cadre d’un contrat de recherche et de collaboration s’étendant sur dix ans, nous avons reçu plusieurs spécimens de ces plants qui seront bientôt testés dans nos champs afin d’en évaluer la croissance, le rendement et le potentiel commercial.

2020-10-31 Projet-AAC

• Évaluation de substituts de remplacement à la mousse de tourbe

La mousse de tourbe de sphaigne est une ressource naturelle surexploitée et en voie d’épuisement. L’entreprise Dupont Innov-Action, située à Sainte-Justine (MRC des Etchemins, au Québec), se spécialise dans la valorisation de la biomasse forestière et le développement de substituts de remplacement à la mousse de tourbe. En collaboration avec l’entreprise, nous avons pu tester différents substrats de bois traités et texturés en vue de remplacer éventuellement la mousse de tourbe durant la phase d’enracinement des plants d’airelle.

  • 2020-05-04 Tests de substrats de bois
  • 2020-05-04 Tests de substrats de bois
  • 2020-05-04 Tests de substrats de bois
  • 2020-05-04 Tests de substrats de bois

• L’introduction de nouvelles variétés

Quatre nouvelles variétés d’airelle qui n’avaient encore jamais été testées dans nos champs feront bientôt l’objet d’un essai. Il s’agit de la Ruby, de la Red Sunset, de la Erntedank et de la Linnae. Nous en sommes présentement à la phase difficile et critique de « l’initiation », c’est-à-dire que les tiges prélevées sur des plants vivants à l’extérieur sont en processus d’adaptation au mode de croissance et de multiplication d’un milieu de culture in vitro.

  • 2020-07-06 Initiation de nouvelles variétés
  • 2020-07-06 Initiation de nouvelles variétés