Journée horticole 2020

5 février 2020

Journée horticole 2020, Hôtel Universel, Rivière-du-Loup

Le 5 février 2020, nous avons eu la chance de participer à la Journée horticole 2020 de la région du Bas-Saint-Laurent, organisée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), en collaboration avec la Table de concertation bioalimentaire du Bas-Saint-Laurent.

Ce fut l’occasion de nouer de bons contacts et d’acquérir des connaissances fort enrichissantes grâce aux différents conférenciers dont les présentations portaient sur des sujets d’actualité aussi pertinents que variés, tels que:

  • Les principaux ravageurs agricoles au Québec

  • Les impacts des changements climatiques

  • Les tendances en transformation alimentaire

  • La certification biologique

  • La gestion des ressources humaines

  • La culture de la framboise hors-sol

Conférence de M. Martin Méthot sur la gestion des ressources humaines

Nous étions invités à terminer la journée, dans le volet « conférences fruitières », par une présentation sur notre culture d’airelles rouges, à Lac-Etchemin. Se basant essentiellement sur la présentation faite à Lévis lors de la Journée des petits fruits émergents, l’an dernier, notre exposé visait à informer et à inviter de nouveaux producteurs à essayer la culture de l’airelle rouge dans leur région. On voit, sur la photo suivante, le P. Éric en train de livrer sa conférence (désolé pour le flou, il faisait sombre dans la pièce et je n’avais que mon téléphone cellulaire…).

Présentation par le Père Éric Roy

À la toute fin, les participants ont eu droit à une dégustation d’airelles fraîches conservées dans l’eau et servies dans de petits verres à « shooter ». L’airelle dans l’eau, ou « Vattlingon » en suédois, est la manière traditionnelle de conserver ce petit fruit sans y ajouter d’ingrédient ni le transformer (grâce à sa riche teneur en acide benzoïque qui le rend pratiquement imputrescible). Nous y avons ajouté une petite touche personnelle toute québécoise en substituant l’eau plate par de l’eau d’érable pure récoltée au printemps dernier, congelée puis stérilisée.

Présentation des airelles à la journée horticole 2020, à Rivière-du-Loup